Archives

Nouvelle 24.02.2020

conditions météo vs niveaux de son ?

LE SAVIEZ VOUS

Les mesures de son environnementales sont maintenant souvent demandées dans les zones entourant les grands chantiers de construction et projets d’infrastructure. Des méthodes de constructions comme l’excavation par forage et dynamitage, le foncement de pieux ou le sciage du béton peuvent générer des sons à haute intensité qui ont des effets négatifs pour les citoyens vivant à proximité de ces projets.

Saviez-vous que les conditions météorologiques jouent un rôle important dans la propagation de ces nuisances et comment elles sont perçues? Mesurer les niveaux de son lors d’un jour venteux et lors d’un jour calme peut donner des  résultats très différents parce que la vitesse du vent s’ajoute à celle du son.

Il y a un autre phénomène moins connu qui a un grand effet sur la propagation du son : la présence d’une couche d’inversion. Une couche d’inversion décrit une situation où l’air est plus chaud en altitude qu’au niveau du sol. L’air chaud réfracte le son vers le sol, augmentant ainsi la portée et l’intensité du son au niveau du sol.  

C’est pourquoi mesurer les conditions météorologiques est essentiel pour obtenir des mesures de niveau de son de haute qualité.